Rechercher
  • Solutions Seniors Habitats

Quelles sont les aides financières dédiées au maintien à domicile des personnes âgées ?

Mis à jour : janv. 6


La question du maintien à domicile des personnes âgées se pose de plus en plus aujourd’hui en France. C’est une solution, quand cela est possible, qui s’avère importante et enrichissante.

Encore faut-il pouvoir se le permettre sur le plan financier ! Heureusement, des aides financières existent à cet effet.



L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Cette allocation représente l’aide la plus conséquente pour une personne physiquement dépendante. Elle est attribuée par le Conseil départemental.

Mais il est possible aussi d’en faire la demande auprès d’organismes tels que :

· Le CCAS de votre commune ;

· Le CLIC ou centre local d’information et de coordination ;

· L’assurance maladie ou votre mutuelle.


Elle s’adresse principalement aux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie.


Les bénéficiaires doivent habiter en France et avoir besoin d’une aide dans l’accomplissement des actes essentiels de la vie comme le partage de repas, l’aide à domicile, l’accueil de jour, des aides techniques, etc.


Le montant de cette allocation dépend des ressources de l’aîné, de ses besoins et de la nature de sa dépendance.

Le montant varie ainsi entre 28,29 et 1282,09 €/mois.



La prestation de compensation du handicap (PCH)

Aide versée par le Conseil départemental, cette prestation sert principalement à financer la perte d’autonomie d’une personne handicapée.

Elle est attribuée aux personnes âgées ayant moins de 75 ans, mais qui possède un handicap apparu avant l’âge de 60 ans. Ces personnes ne peuvent pas réaliser totalement ou même partiellement un ensemble d’actes de la vie courante.


L’attribution de la PCH dépend du degré d’autonomie, de l’âge du demandeur, mais aussi des ressources de celui-ci.


Pour en faire la demande, il faut contacter la MDPH ou Maison départementale des personnes handicapées.



Des aides fiscales

Pour garantir le maintien à domicile d’une personne âgée, il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’utilisation d’un service d’aide à domicile ou pour l’emploi d’une aide à domicile ou d’une réduction fiscale.

Concrètement, si vous êtes imposable, vous paierez moins d’impôts sur le revenu.

Si vous n’êtes pas imposable, votre abonnement auprès d’un service d’aide à domicile sera remboursé à hauteur de la moitié de vos dépenses par an.


Les prestations qui donnent droit au crédit d’impôt sont l’aide dans les actes de la vie quotidienne, l’entretien du logement et les travaux ménagers.



Autres aides financières pour le maintien à domicile


L’APL

Dans la situation où la personne âgée vie à domicile, mais ne bénéficie pas de ressources suffisantes afin de payer son loyer par exemple, la CAF s’occupe de gérer le paiement d’une partie des frais de logement auprès du bailleur directement.


Plusieurs paramètres sont pris en compte pour obtenir cette aide :

· Le montant des revenus perçus au cours de l’année précédant la demande ;

· Le montant du loyer ou du prêt ;

· Le lieu de résidence ;

· Le type de logement.


L’Aide sociale à l’hébergement (ASH)

Cette aide financière aide la personne âgée à régler ses frais d’hébergement quand les revenus sont devenus insuffisants.


Cette aide est disponible sous des formes différentes : une aide financière pour paiement du loyer, une aide aux remboursements mensuels de crédit contracté pour l’achat d’un logement ou encore une prise en charge des dépenses d’hébergement si le retraité réside dans un établissement habilité à l’aide sociale.


L’allocation aux adultes handicapés (AAH)

Cette allocation s’adresse aux personnes atteintes d’un handicap.

C’est une aide, financée par l’État et versée par la CAF ou les caisses de mutuelle.


Les conditions pour en bénéficier sont les suivantes :

· Être atteint d’une incapacité permanente à hauteur de 80 % au minimum ;

· Être atteint d’une incapacité permanente à hauteur entre 50 et 79 % avec restriction durable d’accès à un emploi, reconnue par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) ;

· Avoir des revenus inférieurs à 9671,81 €/an pour 1 personne.


Enfin, deux autres aides, ponctuelles, peuvent être attribuées pour aider au maintien à domicile d’une personne âgée.

Il s’agit de l’ARDH (aide au retour à domicile après hospitalisation) qui vise à faciliter le retour d’un retraité après un séjour dans un établissement de santé et de l’ASIR (aide en situation de rupture) qui est une aide attribuée quand la personne âgée se retrouve en situation de rupture (déménagement, décès, etc.).



Sources :

· https://www.bonjoursenior.fr/guides/allocation-personnalisee-autonomie

LIVRAISON SOUS 5 JOURS**
RETRAIT EN MAGASIN GRATUIT
PAIEMENT SÉCURISÉ
LIVRAISON EN FRANCE

NOS SERVICES

INFORMATIONS

Inscrivez-vous pour profiter en premier de

nos meilleurs offres et promotions

ZONES D'INTERVENTIONS

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Instagram

©2020 par Solutions Seniors Habitats.
Le spécialiste de l'aménagement pour senior : douches pmr, avec siège, fauteuils releveurs, monte escalier, salle de bain senior et location / vente de matériel médical à Mulhouse, Haut Rhin, 68, Grand Est.